Formation

Premiers-Secours civique (1er Niv)

La formation initiale PSC1 dure 7 h de face à face pédagogique minimum. À la fin de la formation, le stagiaire doit être capable d’exécuter correctement les gestes de premiers secours destinés à protéger la victime et les témoins, d’alerter les secours d’urgence et d’empêcher l’aggravation de l’état de la victime et préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours. Elle permet de se voir attribuer un certificat de compétences de « Citoyen de sécurité civile ».

Elle est ouverte à tout le monde ; elle coûte 65 euros par personne (elle peut parfois être prise en charge par les structures scolaires ou les universités) et se fait avec un groupe de 10 participants maximum par moniteur, sans dépasser 30 participants (plusieurs moniteurs peuvent intervenir ensemble sur une même session).

C’est une formation basée essentiellement sur l’apprentissage pratique d’une démarche et de gestes :

  • en s’appuyant sur l’expérience et les connaissances des stagiaires, et les questions liées à leur propre contexte social et familial ou les risques qu’ils peuvent eux-mêmes couramment rencontrer dans cet environnement (parents malades, jeunes enfants, grossesse, conduite d’engins ou machines-outils, autres risques liés au travail…) ;
  • en démontrant la conduite à tenir à partir d’une simulation d’accident ;
  • en guidant l’apprentissage des gestes (le geste est répété sous la surveillance du moniteur) ;
  • en évaluant de manière formative l’apprentissage par un cas concret : les stagiaires sont placés dans des situations d’accidents simulés avec effet de surprise et doivent agir comme si l’accident était réel (l’apprenant ne sait pas sur quelle situation il va tomber, même si le geste à effectuer est sans surprise).

Il n’y a donc que très peu d’apprentissage théorique. L’apprentissage des gestes et les simulations d’accidents fait appel à des maquillages (fausses plaies, faux écoulements de sang, …) réalisés sur des « victimes simulées » (jouant un rôle), ainsi qu’à des mannequins d’entraînement pour certains gestes délicats comme la désobstruction des voies aériennes du nourrisson ou la réanimation cardiopulmonaire qui ne doivent pas être pratiquées sur une personne qui ne les nécessite pas.

À l’issue de la formation, le stagiaire est capable :

  • de reconnaître une situation anormale, d’analyser le risque ;
  • d’effectuer une protection rapide adaptée au risque ;
  • d’examiner rapidement l’éventuelle victime et d’effectuer des gestes pour préserver sa santé sans aggraver son état ;
  • de prévenir rapidement et efficacement les secours public

 

Demande de Formation aux Premiers-Secours
Choisissez votre formation